• Les 5 corrections indispensables pour la retouche photo

                                                  

                                         INTRODUCTION

     

     

                                       Bien que je ne sois pas un fervent défenseur de la retouche photographique, parce que je pense qu'elle enlève de l'authenticité au cliché, sauf peut-être pour effectuer un recadrage, améliorer la luminosité ou encore appliquer une coloration en noir et blanc sur une photo de nu, plus appropriée à ce type de travaux,ou pour encore signer ses oeuvres, il faut bien admettre qu'autant pour le professionnel comme pour l'amateur,les principales corrections de base, apportées aux images, restent les mêmes.

     

                               Toutefois, à la différence de l'amateur, le professionnel va pousser ses corrections avec des outils souvent plus performants afin d'affiner la qualité de l'image, dans le cadre d'une publication ultérieure, par exemple.

     

      

                                Quoiqu'on en dise, le photographe professionnel est confronté aux mêmes besoins de correction que son homologue grand public et procède, à la base, à la recherche des mêmes erreurs.Pour tous les photographes, les premiers contrôles avant correction, concernent le couple luminosité/contraste, la précision des détails,la colorimétrie, les aberrations optiques et le recadrage.

                               

                                 Cette recherche est commune à tous types de preneurs d'images et passe ainsi en revue les principales composantes de la photo.Ces éléments restent le souci principal de ceux qui veulent réaliser des images de bonne qualité.Pour le reste, la véritable différence qui existe entre l'amateur et le professionnel réside d'abord dans la nécessité absolue qu'a ce dernier, s'il veut être digne de ce nom, de livrer une image sans défaut.L'amateur peut éventuellement se contenter d'une correction dont la marge d'erreur est plus large, car elle ne doit pas obligatoirement correspondre à des critères précis de publication.Cette différence est accentuée par l'utilisation des formats de prise de vue (Raw) et d'outils de retouches choisis parmi les plus performants et surtout par l'utilisation de réglages manuels qui sont, lorsque l'on sait les manier, d'une précision redoutable.

     

                                A l'heure actuelle, pratiquement tous les logiciels de retouche mis sur le marché traitent le Raw et sont dotés d'outils de bonne qualité, pour obtenir une correction de l'image optimale.

     

                                J'ai choisi pour cela 4 logiciels pro : Adobe Photoshop CS3, Adobe Lightroom, Apple Aperture et DxO Optics Pro 4, qui traitent la plupart des fichiers Raw et sont compatibles Mac et PC.Mais même si votre logiciel est moins performant, il possède certainement ce même type de réglages, dont vous pouvez vous inspirer dans vos prochaines corrections.

            

                                  Le souci est de présenter une image bien équilibrée!

     

     

                                  Dans de prochains billets, je vous exposerai les caractéristiques des cinq paramètres fondamentaux pour l'obtention d'une bonne photo

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :