• L'approche photographique du sujet animal

     

     
     
     
     
     
    Autre approche photographique intéressante quand vous disposez d'un sujet conciliant : le gros plan.Optique idéale, l'objectif macro vous permettra de mettre l'accent sur un détail (éclat du regard, museau ou autre particularité anatomique telle que les griffes, la dentition ou le pelage).
     
     
    L'objectif macro est également utile pour composer des images abstraites mettant en scène l'aspect graphique d'un détail de l'animal.Le sujet méconnaissable devient un ensemble de courbes, lignes et couleurs qui suggèrent plus qu'elles ne montrent .Quelques pistes à explorer : plis de la peau, texture d'un pelage, taches colorées d'un plumage, circonvolutions d'une truffe de chien.
     
     
    Ce genre d'images exige un objectif de haut vol.C'est le cas de la plupart des objectifs macros dont les performances optiques sont généralement excellentes.Retenez toutefois, qu'un zoom de bonne qualité qui dispose d'une position macro peut également convenir.Il n'offrira bien entendu pas la précision d'un objectif macro, mais sera plus polyvalent sur le terrain.
     
     
    Indépendamment du choix de l'objectif utilisé, l'idéal est d'opérer à l'extérieur, car les conditions lumineuses, plus favorables qu'en intérieur, permettent de photographier sans recourir au flash électronique.
     
     
    Si vous devez utiliser le flash, respectez toujours la règle de sécurité suivante : ne déclenchez jamais l'éclair à moins de 50 centimètres de votre animal.Cela risquerait de porter atteinte à son acuité visuelle afin de réussir une belle photo. 
     
     
     
     
     
    *  L'OBSERVATION DU SUJET ANIMAL :
     
     
     
    En dehors des critères purement techniques (exposition, composition, netteté et profondeur de champ), il existe une autre condition prépondérante dans la réussite d'une image, la connaissance que le photographe a de son sujet.Indéniablement, plus elle est complète, plus le photographe accroît  ses chances d'obtenir de bons clichés.
     
    Avant de presser le déclencheur, observer longuement votre compagnon.Cette phase préparatoire vous permet de mieux cerner son comportement.Il est ensuite plus facile d'anticiper ses réactions et de se placer au bon moment au bon endroit.Ce constat est valable quel que soit le degré d'activité du sujet : même dans son sommeil, l'animal adopte parfois des postures aussi amusantes qu'éphémères.Immortalisez en images ces instants fugaces : ils apportent de la variété à vos photos.
     
     
     
    Dans un prochain billet, nous étudierons les considérations techniques pour effectuer de bons clichés!

     

     

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :